L’art ancestral du tatouage Maori et Polynésien

Le tatouage ancestral Maori et Polynésien se trouve parmi la famille des tatouages tribaux, ils sont même leurs origines. C’est une forme d’art corporel ancien, mais qui retrouve aujourd’hui une popularité. Riche en histoire et issue d’une technique extraordinaire, le tatouage maori de la Polynésie évoquent des dessin et motifs emblématiques. Voici un zoom sur l’origine et signification, de symboles en tatoos maori et Polynésie.

Zoom sur la Polynésie et son art de tatouage

Une histoire ancienne dont les dates sont difficiles à retracer, le tatouage tribal est une culture ancestrale de la Polynésie pratiquée depuis il y a déjà longtemps. En effet, l’origine du mot tatouage (en français) et tatoo (en anglais) vient du mot « tatau », ce qui signifie tatouage en polynésien. En fait, la Polynésie est un terme qui désigne l’ensemble des tribus qui sont liée génétiquement aux peuples autochtones de certaines parties de l’Asie du Sud. Il regroupe le Tahitien, Hawaïens, Marquisiens, Samoîens, les Niouens, les Tongois, les Cook Islanders et les Maoris. La Polynésie est une sous-région, composée de plus de 1000 îles répandu sur l’océan Pacifique central et méridional, et entre la Nouvelle-Zélande, L’île d’Hawaï et l’île de Pâques. Qu’il soit hawaïen, marquisiens ou Maoris, toutes les tribus connues sous l’appellation polynésienne possèdent presque la même language, culture, croyance et mode de vie. Les tatoueurs sont hiérarchiquement haut placé dans chacun de ces tribus et Ils utilisent une méthode traditionnelle pour appliquer le tatau. Leur  tatouage était réalisé à l’aide d’un instrument conçu à base d’écailles de tortues, qu’il viendra frapper afin d’injecter l’encre dans la peau.

La représentation du tatouage maori et Polynésien

Puisque les Polynésiens ne possédaient pas d’écriture, le tatouage était alors utilisé pour désigner entre eux leur identité et leur personnalité. Le tatouage était aussi un code pour indiquer le statut social, mais aussi la maturité sexuelle et la lignée. Utilisait durant le rite de passage pour marquer une étape de la vie mais aussi pour différencier les hommes des femmes. Chez les Maoris et Polynésien, presque tout le membre de la société était tatoué et l’endroit du tatouage sur le corps joue une fonction importante. Sauf que les images sur le tatouage des femmes étaient limitées en une simple série de motif floral par exemple, sur les mains et les membranes inférieures du corps. Selon leur théorie, un tatouage sur le tronc supérieur représente la générosité, sincérité, l’honneur et la réconciliation. Ceux sur le tronc inférieur et synonyme de l’énergie, courage, procréation et sexualité. Les épaules et bras des guerriers ou chef étaient tatoués pour indiquer leur force et bravoure. Chez les Maoris, la tête est considérée comme l’endroit sacré du corps, c’est pour cette raison que le tatouage Maori sur la tête et visage est réservée aux personnes de haut rang et les grands guerriers, cela représente la sagesse, la connaissance et la spiritualité légendaire.

Signification des symboles sur le tatouage Maori et Polynésien

Les symboles qu’on voie régulièrement en tatouage polynésiens sont inspirés de la nature et particulièrement la mer. Ils ont chacun sa propre présentation dont les plus souvent sont l’océan qui indique la vie mais aussi le monde de l’au-delà. La tortue indique la fertilité, famille, l’union et l’éternité. Le lézard gecko est traduit comme une forme de dieu lorsqu’il apparaît en face des hommes, tandis que le KITi est un demi-dieu protecteur contre la maladie, ennemie et la force diabolique. L’Enata, ou le symbole de l’homme, dévoile l’humain et les dieux. Il y a aussi le soleil, le coquillage, dauphin, tortue, requin, raie ainsi que d’autre créature marine. Dérivée de l’art de tatouage polynésiens,le tatouage Maori a son propre style malgré qu’il ne déroge pas trop de celui de l’ensemble des peuples polynésien. Le dessin est par exemple le Hei tiki qui signifie bonheur, chance, fécondité, le Koru represente la naissance, l’harmonie et la croissance. On trouve aussi le Hei matau qui représente la prospérité, force et la santé, et le manaia est un ange spirituel protecteur de ceux qui le tatoue. Tandis que les motifs Kikuaua signifient prospérité et succès, Pakati pour la force, courage, bravoure, et Ahu ahu mataroa traduit la capacité physique, défi et athlétisme.

Du tatouage noir et blanc au tatouage couleurs : quelle évolution pour quelles difficultés ?
Le tatouage portait : un geste symbolique fort