Le boom du tatouage graphique

Le style old school, le tribal, le réaliste et la biomécanique sont des types de tatouage tant préféré par les nouvelles générations. Cependant, un nouveau style de tatouage s’est fait une place récemment dans la cour des grands. Ce dernier s’agit du tatouage dit « graphique ». Composée des motifs souvent abstrait, linéaire, sphérique ou mélangé avec des images d’embellissements. Il peut être en noir et blanc mais peut être aussi accompagnée par des couches colorées.

Un zoom sur le tatouage graphique

Le tatouage graphique est un tatouage moderne et complexe qui pourrait être un bon choix pour ceux qui sont à la recherche de tatouage de ce genre. Des styles qui se démarquent parfaitement des autres forme de tatouages, les tatoueurs graphiques n’hésitent pas à mettre en évidence sur leurs œuvres, le plus habituels, les formes abstraites et géométrique, et parfois des formes simpliste. C’est un type très jeune mais qui connaît déjà une popularité car il n’a que quelques années. D’après certaines sources, le tatouage graphique à vu son premier jour en France avec l’arrivé des jeunes tatoueurs sortis d’écoles d’arts, de l’illustration et de l’infographie. C’est pour cette raison qu’on entend toujours parler de « French Touche » et que les artistes tatoueurs français réalise le mieux ce style d’art corporel. Le tatoueur graphique prend la référence à la peinture moderne et surtout les codes qu’elles évoquent.

L’essor du tatouage graphique

Si auparavant les tatouages étaient utilisés pour des raisons variables selon chaque pays, aujourd’hui les adeptes n’ont que la même but dans la tête : c’est de privilégier d’un ornement très esthétique sur leur peau. De ce fait les ils ne seront pas déçus avec ce style très jeune et encore très rare il y a encore quelques années mais qui est de plus en plus sollicité maintenant. Avec ses styles géométriques et abstraits, souvent black end gray ou parfois joué avec des mélanges d’images et de couleur, il procure un effet visuel exceptionnel. Ils rappellent également un aspect quasi-identique à des œuvres des peintres qu’on trouve sur des tableaux classiques, sauf que le tatoueur utilise une toile vivante. Cependant, selon les dessins, le sens reste très fort. Avec l’apparition du tatouage graphique, le monde du tatouage gagne encore plus de popularité et donc plus d’adeptes. Ce qui laisse aux tatoueurs l’opportunité de développer leur savoir faire et leur technique mais surtout de promouvoir leur business avec la multiplication de leur clientèle. Bref, ce style de tatouage emmène en quelque sorte une nouvelle vague dans l’art du tatouage.

Les styles du tatouage graphique

Bien que les créateurs du tatouage graphique se sont basés sur le même principe, chacun d’entre eux n’hésite pas à épanouir sa propre technique et styles. De ce fait la tendance du tatouage graphique laisse une grande possibilité de créativité aux fans du tatouage. Leur corps est devenu même une véritable toile sur laquelle s’exprime les tatoueurs. Parmi les styles les plus courants qu’on peut apprécier aujourd’hui, on peut noter le motif géométrique, le style abstrait, le motif infographique et le dessin crayonné. Mis à part, il existe bien d’autre possibilité tel que le style aquarelle, le style pochoir, le motif pointillisme ou « dotwork », le style gravure, les trompe-l’œil et les effets optiques, mais aussi le style graffiti et le style naïf. Par ailleurs, si le noir et blanc était à l’origine le plus démocratisé dans le tatouage graphique, nombreux artistes proposent aujourd’hui les jeux de couleur. La particularité de ce tatouage est que les dessins ont tendance à s’acheminer pleinement en fonction des courbes du corps de la personne tatoué. Même les célébres artistes comme Ellie Goulding s’est fait tatouer un dessin graphique.

Du tatouage noir et blanc au tatouage couleurs : quelle évolution pour quelles difficultés ?
Le tatouage portait : un geste symbolique fort