Thèmes et motifs du style chicano

Le style chicano est l’un de styles plus choisi dans la pratique du tatouage. Il est aussi l’un des styles de tatoos le plus récent. Facile à reconnaître, le thème et motif du tatouage chicano se révèle unique et original. Retrouvez ci-après l’essentiel à connaître sur l’origine, les thèmes et motifs du tatouage chicano.

Origine du tatouage Chicano

Une inspiration liée à la culture de la rue, des graffitis, de l’emblème de la religion catholique mais aussi de l’histoire précolombienne, l’art du tatouage connu sous le non de « Chicano » est apparu dans le courant du milieu du 20 ème siècle. Il est né dans les prisons californiennes pour honorer la « fierté latino ». Il était alors réservé aux gangs et aux prisonniers originaires d’Amérique latine et du Mexique. Si certaines hypothèses soupçonnent que l’origine du mot « chicano » est issue de la déformation du mot « Mexicano » qui signifie Mexicains américains, ce nom n’a pas par contre de traduction exacte. A l’époque, le tatoueur Chicano utilisait des pigments venant du chine. Côté aspect, le tatouage chicano est composée d’un trait particulier dont les dessins sont réalisées seulement en encre noire et en gris, un style « Black and grey ». Cependant, les artistes actuels intègrent des accents délicats à l’aide d’autres couleurs, en particulier, le rouge. Cela pour donner plus de dynamisme à l’art suivant la tendance.

Les thèmes du tatouage Chicano

Originaux et authentiques, les thèmes principaux de l’ornement corporel Chicano demeurent sur la Loyauté à la communauté, la famille, les femmes, la mort, le respect mais surtout Dieu. Il désigne principalement l’appartenance à un gang, la loyauté envers le clan et l’amour pour sa famille. Le tatouage chicano dicte, dans sa création, la valeur et la personnalité ainsi que la vie entière de celui qui le portait. Sa signification ne s’arrête pas là, il a aussi un sens plus profond, mystérieux voire sinistre tel que la frivolité de la vie et la justice supérieure à laquelle tôt ou tard arrive à chacun d’entre les humains. En effet, la fameuse « Dance of Death » ou la dance dans les cimetières que les Mexicains font durant la fête des morts « El dia de los muertos », une histoire qui représente la mort, est aujourd’hui attachée à l’art.

Les motifs Chicano les plus fréquents

La caractéristique du tatouage Chicano révèle d’autre thème spécifique mis à part la foi cela concerne l’argent, la fortune et les symboles de la criminalité. De ce fait, les armes à feu, les cartes, les dés, les dollars, les filles et le drogues, sont les attributs les plus fréquents chez les tatouée en Chicano. Le dessin indiquant les femmes est aussi plus répandu, le plus souvent elles sont représentées avec des motifs nationaux ou en crâne maquillé et sombrement décorés, un peu sinistre mais belle, ce qui rend le Chicano facile à identifier. Parmi la photo de femme plus connue en Chicano est la, bandidas. Tandis que la Santa Muerte, sugar skull, Catrina et Calavera sont inspirée du folklore de la fête de morts mexicain. Les tatouages sous forme de date importante, écritures ou lettrages chicano sont également très populaire surtout chez les Hispaniques. Ces types de motifs étaient très choisis par les prisonniers latinos-Américains à l’Époque pour retrouver l’espoir et de courage afin de garder la tête haute dans les moments difficiles. Les latinos croient que la religion des moyens de survivre dans la misère et la foi en Dieu brille en eux. En effet les motifs qui représentent la religion comme l’image de la Vierge Marie, Jésus-Christ ou encore l’image des deux mains en position de prière sont les plus habituelles. En effet les motifs qui représentent la religion comme l’image de la Vierge Marie, Jésus-Christ ou encore l’image des deux mains en position de prière sont les plus habituelles. Des portraits des clowns, un visage qui rit et qui pleure, des femmes bandit, tout cela constitue des motifs d’identification du tatouage Chicano.

Du tatouage noir et blanc au tatouage couleurs : quelle évolution pour quelles difficultés ?
Le tatouage portait : un geste symbolique fort