Existe-t-il des tatouages à durée de vie limitée ?

Publié le : 08 avril 20195 mins de lecture

Le tatouage est une marque immuable et indélébile que l’on décide de graver sur la peau, les raisons le justifiant pouvant être multiple, mais le fait est que son caractère permanent, ne laisse pas tout le monde indifférent. Aussi, certaines personnes se font tatouer des dessins sur le bras ou dans la nuque sous une impulsion de soudaine envie après avoir vu certaines personnes en porter, tandis que d’autres hésitent et prennent le temps d’en soupeser les avantages et les inconvénients avant de commettre l’irréversible, d’autres au mieux moins téméraires mais voulant impressionner optent pour la solution intermédiaire, qui est celle de porter des tatouages temporaires ou appelés aussi tatouages éphémères.

La dichotomie du tatouage permanent et du tatouage éphémère

La principale différence entre un tatouage permanent et un tatouage éphémère reste le fait que le second est facilement effaçable.  En effet, si pour le tatouage permanent le principal ingrédient reste de l’encre et des pigments indélébiles, le tatouage éphémère utilise plutôt de la peinture ou encore des autocollants. La seconde distinction, est sans doute la plus à prendre en compte, car elle réside dans la technique d’application du tatouage. Ainsi, si le tatouage permanent est douloureux car pour appliquer le motif il faut injecter l’encre entre le derme et l’épiderme de la peau à l’aide d’une aiguille,  le tatouage éphémère consiste à peindre le dessin sur la peau avec un pinceau, ou alors s’il s’agit d’un tatouage autocollant, il suffit de coller directement l’image sur la peau. Les tatouages autocollants s’enlèvent aisément à l’eau, et si auparavant leur qualité laissaient à désirer, actuellement ils commencent à attirer la foule, surtout parmi la gente féminine, car ils sont proposés à titre d’accessoires à la manière des bijoux de fantaisies, par les grandes lignes et marques de vêtements et de mode.

Ce qu’il faut surtout retenir sur le tatouage éphémère

Si le tatouage éphémère semble alors d’un premier abord être plus accessible, il n’est pas tout à fait exempt de risques. En effet, malgré le fait que le tatouage éphémère ne requiert qu’aucun corps étranger ne soit inoculé dans l’organisme, il n’est pas à exclure que le produit qu’il utilise en contact direct avec l’épiderme, aussi superficiel que cela ne paraisse, ne puisse provoquer certaines réactions allergiques et maladies de la peau, comme les dermatites. En fait, en matière de tatouage éphémère il faut surtout éviter le hénné noir, qui à la différence du hénné traditionnel et naturel à teinte plus orangée, a été déclaré nocif pour la peau. Le fait est que pour allonger la durée de vie du tatouage au hénné noir et pour garder sa coloration noire plus fraîche, l’ajout de produit comme le paraphénylènediamine (PPD) s’avère souvent nécessaire. Or cette substance d’ailleurs interdite d’utilisation, est déclarée responsable de plusieurs allergies, faisant apparaître des urticaires et de l’eczéma sur la peau, et peuvent laisser des cicatrices autant disgracieuses que désagréables. C’est dans ces optiques que demeure le hic avec le type de tatouage à durée de vie limitée.

Les autres types de tatouages à durée de vie limitée

A l’instar des tatouages éphémères le tatouage semi-permanent est souvent cité, comme une typologie intermédiaire entre le tatouage permanent et le tatouage éphémère. En effet, le tatouage semi-permanent emprunte quelque peu la technique du tatouage irréversible en injectant de l’encre sous la peau, à la différence près que cela se fasse au niveau de l’épiderme et s’élimine naturellement avec le renouvellement des souches épidermiques de la peau. Ainsi, sa durée de vie est plus ou moins prolongée (varie entre trois à cinq ans) mais parfois il arrive que ce type de tatouage soit plus résistant sur certaines zones de la peau, transformant les motifs en marques méconnaissablement indélébiles.

Risques à la santé associés à la pratique du tatouage
Comment bien préparer une séance de tatouage ?

Plan du site